default-logo

La ministre de l’Environnement et des Energies Renouvelables a déclaré dans un point de presse tenu en marge de sa visite de travail dans la wilaya de Bouira que « Le recours de l’Algérie aux énergies renouvelables est devenu irréversible car elles constituent un facteur de diversification pour l’économie nationale qui est basée uniquement sur la rente pétrolière ».
En effet, La ministre a visité plusieurs projets importants relevant de son secteur.
Ainsi, au cours de sa visite à Bouira, la ministre a inspecté le centre d’enfouissement technique (CET) d’Ahnif dans la Daira de M’Chedallah, où les travaux se poursuivent toujours pour le livrer dans les meilleurs délais possible afin de rentabiliser l’investissement.
Aussi, la ministre a insisté sur l’obligation d’aller vers des partenariats avec des petites entreprises pour faire le tri à la source.
Elle s’est rendue ensuite dans la commune d’El-Hachimia, où elle a inspecté un complexe de recyclage de pneus ; « Il s’agit d’un projet important visant à récupérer les produits pneumatiques et les recycler. Ce qui crée de l’emploi et de la richesse », a déclaré la ministre.
Par ailleurs, La ministre a procédé à la remise des clés de logements sociaux au profit de trente familles bénéficiaires dans un climat de fête.
La ministre s’est rendue également au siège de l’office des établissements de jeunes (ODEJ) de la ville de Bouira, où elle a visité des expositions de produits artisanaux berbères locaux et rencontré les travailleurs de la société NADHIF de Bouira.
Elle a aussi animé une rencontre avec la société civile pour la sensibiliser sur l’importance de protéger et de préserver l’environnement.
La ministre a interpelé les élus locaux pour récupérer les taxes liées à la collecte des déchets, afin d’avoir l’argent nécessaire pour la gestion des décharges au niveau locale et lutter contre les décharges sauvages de façon à tirer profit pour financer l’économie locale.